Biographie de André-Jacques Auberton-Hervé SoiTec

Biographie de André-Jacques Auberton-Hervé SoiTec

Tablettes, téléphones portables et objets connectés dépendent tous des composants élaborés par l’entreprise d’André-Jacques Auberton-Hervé (andre-auberton-herve.site/). S'il est en France une figure de l'innovation, c'est bien cet entrepreneur. Pour assurer la pérennité de Soitec, André-Jacques Auberton-Hervé a su faire des choix audacieux. Saviez-vous que si vous pouvez utiliser votre téléphone portable, c'est en bonne partie grâce à une technologie d’origine française ?

Siégeant au groupe de travail européen Key Enabling Technologies consacré aux technologies clés génériques, il est confiant en l’avenir. L'union est selon lui indispensable pour que notre continent soit en mesure de continuer à se moderniser. Communicant né, André-Jacques Auberton-Hervé reste fidèle dans ses amitiés et noue des partenariats avec les meilleurs quand il est question de développer des projets ambitieux.

Son engagement pour la protection de l'environnement

L'entreprise d'André-Jacques Auberton-Hervé s'est positionnée en leader pour répondre à l'enjeu climatique. Soitec s'est lancée dans une activité d'éclairage LED et a entre autres équipé une cinquantaine de gares dans notre pays, en plus de l’énergie photovoltaïque déployée dans des pays ensoleillés. André-Jacques Auberton-Hervé est un amoureux de la nature, pratiquant des sports tels que la voile et le ski.

La vision d'un chef d'entreprise

Des entreprises réputées figurent parmi les clients de Soitec. André-Jacques Auberton-Hervé présente les qualités du parfait meneur d'hommes : stratégie de recrutement optimale et excellente perception du marché. Grâce à ses compétences dans le développement industriel, la start-up qu'il a créée voit son effectif passer de deux à presque mille personnes en 10 années. Dans les années 90, André-Jacques Auberton-Hervé fonde, avec Jean-Michel Lamure, la start-up Soitec.

La société grenobloise Soitec développe très vite ses ventes hors de nos frontières et parvient de cette manière à un chiffre d’affaires de 372M€ en 2006. La société d'André-Jacques Auberton-Hervé dispose d'une envergure internationale, avec cinq unités de fabrication implantées dans différentes régions du monde. André-Jacques Auberton-Hervé a été en mesure de tenir tête à ses concurrents en introduisant Soitec en bourse sept ans après la naissance de la société.

Il poursuit son cycle dans le supérieur sur les bancs de Centrale Lyon, une prestigieuse école. Brillant étudiant, André-Jacques Auberton-Hervé devient docteur à 24 ans, en 1986, et prend part à des conférences internationales dans les domaines qu’il affectionne : les semi-conducteurs et le silicium. Né en novembre 1961, André-Jacques Auberton-Hervé passe sa scolarité en France et obtient son bac en avance, à 16 ans.